On doit la création de l’iconique Cirque d’Hiver à l’initiative du Duc de Morny, le demi-frère de Napoléon Bonaparte. Successivement investi par la famille Franconi, spécialiste du spectacle équestre, puis par les frères Pathé, qui dédieront la salle de spectacles au cinéma, il appartient ensuite aux Bouglione, qui en ont fait le temple du cirque que nous connaissons aujourd’hui. C’est également ici qu’en 1859 s’élançait le premier « trapéziste volant », un certain Jules Léotard, qui inventa cette discipline de nos jours très convoitée sous les chapiteaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu