Rare privilège, Frédérick ouvre à Yvan les portes du campanile de la basilique du Sacré-Coeur. Il raconte la genèse de l’édifice et détaille son financement, assez original.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu