Les passages couverts ont ce charme désuet qui les rend si attachants. Hors des modes et du temps, ils occupent une place de choix dans le cœur des Parisiens. Frédérick Gersal nous en contera l’histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu