Construite sur un ancien marché, la Halle Saint-Pierre est un temple de créations qui se joue des règles de l’art. Inauguré en 1995, le musée met au coeur de ses expositions temporaires un art marginal, méconnu et atypique : l’art brut. Ce terme, incarné par les « laissés pour compte » et les exclus de la culture artistique, prend ses racines dans les hôpitaux, les asiles ou les prisons, où les personnes isolées utilisent l’art pour se reconstruire un monde. En plus de les mettre à l’honneur dans une magnifique galerie, la Halle Saint-Pierre se compose d’une très riche librairie et d’un savoureux café.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu