Toutes les musiques du monde ont été entendues à la Java, qui accueillait à l’origine les fameux bals musette. Club parisien, salle de concert mythique nichée dans les sous-sols d’une galerie marchande, ce repaire de la danse et du chant a même connu les débuts d’Edith Piaf et de l’incontournable Jean Gabin. Si le lieu s’est toujours transformé au rythme des musiques du temps, de la salsa à l’électronique, il accueille aujourd’hui des soirées accessibles à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu