Très discret, le musée de la Préfecture de Police se cache entre les murs du commissariat du quartier. Créé en 1909 pour comprendre les rouages de la criminalité depuis le XVIIème siècle, le visiteur découvre des collections impressionnantes, de la période révolutionnaire au procès de Landru. Toute l’histoire de la Préfecture de police y est retracée : grands événements, affaires criminelles, accessoires, uniformes… On entre sans mandat et on repart la tête remplie d’anecdotes aussi incroyables qu’emblématiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu