André Fontes, co-fondateur de l’agence Noir Vif, imagine une tablette de chocolat représentant les faïences du métro parisien. Ce carreau si caractéristique en faïence blanche de Gien, légèrement biseauté sur les contours. On le doit à Hector Guimard qui en 1900 souhaitait faire entrer un maximum de lumière dans le métropolitain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu