La place Flora Tristan porte le nom de la grande militante féministe qui a rythmé le XIXème siècle. Femme de voyage, accablée par un mari violent qui alla même jusqu’à lui tirer dessus, elle fut celle qui permit d’apporter une nouvelle réflexion sur les conditions du divorce, jusqu’alors interdit. Figure emblématique, cette écrivaine et penseuse s’engageait aussi pour la liberté d’expression et la cause ouvrière, qui inspireront son parcours jusqu’à sa mort. Fait incroyable : le célèbre peintre Paul Gauguin est son petit-fils !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu