Véritable hommage au sculpteur Jean-Baptiste Pigalle dont elle tient le nom, la place, chargée d’histoire, est aujourd’hui l’un des poumons du quartier bien connu pour sa vie nocturne. C’est en 1864 que la place est ainsi dénommée, alors qu’elle était jusque-là un immense mur : le mur des Fermiers généraux, qui servait de « rempart » en limitant les passages pour accéder à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu