Considérée comme l’une des plus fêtardes de la capitale, la rue de Lappe emmène les noctambules faire un tour dans ses bars et ses discothèques. Animée de jour comme de nuit, elle était à l’époque occupée par les artisans et les ferrailleurs avant de donner naissance aux premiers bals musette, très populaires, où la valse et le tango y étaient dansés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu