Discrète, presque enclavée par le boulevard Poissonnière, la rue de Paradis est le point de rendez-vous des arts de la table, avec ses multiples restaurants riches en spécialités. Toutefois, la « rue de cristal » porte très bien son nom d’origine : céramistes, faïenciers et porcelainiers fourmillaient et se partageaient les honneurs, dû à une proximité privilégiée avec la Gare de l’Est pour acheminer les matières venues de l’est de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu