Morceau rescapé de l’ancien hôtel particulier qui appartenait au Comte de Bourgogne, dit « Jean Sans Peur », la Tour qui porte aujourd’hui son nom est magistrale, méconnue. On se prend de passion en découvrant la si riche histoire de ce décor qui a vu défiler plusieurs siècles et on s’émerveille en visitant les appartements privés du duc. Au sommet de l’escalier, un décor végétal s’articule pour former une voûte exceptionnelle, du jamais vu en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu