Avant d’être la tour Saint-Jacques que nous connaissons aujourd’hui, elle était le clocher d’une église détruite à la Révolution : l’église Saint-Jacques-de-la-Boucherie. Également ancienne tour de guet, le clocher a été créé entre 1509 et 1523 et est le dernier vestige de ce sanctuaire dédié à Saint-Jacques de Compostelle. Après l’effort, le réconfort : monter les 365 marches qui nous séparent du toit sera généreusement récompensé par une vue surplombante de la capitale, en compagnie de plusieurs gargouilles et d’une extraordinaire statue de Saint-Jacques le Majeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu